Soirée théâtre pour des élèves du LP Joliot Curie

Plusieurs élèves de Seconde ont pu se rendre au théâtre Molière, accompagné de leur enseignante en Lettres Histoire.            
Il s'agissait d'une pièce de Patrick Pineau, Jamais seul,  d'après un texte de Mohamed Rouabhi.  
Le spectacle durait 3.30 avec entracte. Une vraie performance ...

Jamais seul … de nos jours en France, dans une ville. Il y a des gens. Des gens qui vivent là et d’autres qui tentent de vivre là ou qui rêvent de partir ailleurs. Il y a souvent de l’amitié entre ces êtres fragiles, de la solidarité. De la défiance aussi et de la crainte. Mais il y a de l’amour et quand il est là, il foisonne et il est indestructible.
Galerie de quarante personnages qui nous ressemblent, Jamais seul souligne la vision du monde de Rouabhi, qui est d’affronter un jour après l’autre sans perdre la raison, d’inventer à chaque instant la poésie nécessaire à faire chanter les lendemains, de n’être jamais seul.
Mohamed Rouabhi écrit sur et pour les gens. Son ton, ses couleurs, son humour aussi, font penser à des artistes comme Renoir ou Prévert. « Dans Jamais seul, on perçoit tout de suite son sens de la vie quotidienne explique Patrick Pineau, dans ce qu’elle a de modeste, de simple, de presque invisible. Mais lui la fait voir, cette invisibilité et la rend incandescente. Il ne reproduit pas la vie, il lui donne une vraie forme poétique, moderne et personnelle. » De l’humain, du profondément humain, qui renvoie au théâtre physique, éminemment vivant, de Patrick Pineau.

Les élèves ont apprécié la sortie, la découverte du lieu (un charmant théâtre "à l'italienne") et la pièce elle-même, construite à partir d'une suite de "micro-histoires" dont le point commun est de démontrer que la seule solution valable pour affronter les difficultés de la vie moderne est de ne jamais rester seul.
La contemporanéité du thème, des situations, des dialogues et de la dynamique de la mise en scène (écran vidéo, décor urbain, enchaînement des différents tableaux, foisonnement des personnages et des histoires...) ont particulièrement trouvé leur public en nos élèves : une image moderne du théâtre, qui évoque et questionne poétiquement le quotidien de manière aussi émouvante qu'amusante.


Juliette Massat